• Accueil
  • > Ecrivaines et écrivains québéquois.
Archive pour la catégorie 'Ecrivaines et écrivains québéquois.'


Ecrivaines et écrivains québéquois.

19 novembre, 2017
Ecrivaines et écrivains québéquois. | Pas de réponses »

 

Mélikah Abdelmoumen : roman

José Acquelin : poésie — Grand Prix des Métiers d’Art du Québec (2000)

Marie-Célie Agnant : poésie / roman / nouvelle

Donald Alarie : roman / nouvelle / poésie — Prix Jean-Béraud-Molson (1980)

Gabriel Allaire : roman

Francine Allard : roman / récit / essai-étude

Jacques Allard : roman

Michelle Allen : théâtre — Prix littéraires du Journal de Montréal (1994)

Anne-Marie Alonzo : conte / poésie / théâtre / roman / essai-étude

Rita Amabili-Rivet : roman / poésie / roman jeunesse théâtre

Jacques-Pierre Amée : poésie / roman / récit

Renée Amiot

Guy Amou : roman / nouvelle / essai-étude

Geneviève Amyot : roman / récit / poésie — Prix de poésie Terrasses Saint-Sulpice (1990)

Margareta Amza : roman

Gabriel Anctil : roman

Marguerite Andersen : roman / poésie / essai-étude — Prix littéraires du Journal de Montréal (1983) -/-Grand Prix du Salon du livre de Toronto (1996)

Bernard Andrès : récit / théâtre / essai-étude — Prix Marcel-Couture (2000)

François-Albert Angers : essai-étude

Georges Anglade : essai-étude / roman : nouvelle

Yves Antoine : poésie / essai-étude

Jean-Pierre April : roman : nouvelle / essai-étude

Hubert Aquin : roman

Nelly Arcan : roman

Gilles Archambault : roman /  : récit / nouvelle

Olivar Asselin : essai-étude

Bernard Assiniwi : conte / essai-étude /  roman

Nora Atalla : poésie / roman — Grand Prix des Poètes francophones (2006) -/-  Apollon d’Or de Poésie Vivante (2008)

Philippe Aubert de Gaspé Fils :

Philippe Aubert de Gaspé : essai-étude

Denis Aubin : poésie / roman / nouvelle

Georges Aubin :

Élaine Audet : poésie / essai-étude — Prix de poésie Terrasses Saint-Sulpice (2000) -/- Prix Alain-Grandbois (2001)

Martine Audet : poésie

Noël Audet : roman :  / récit / essai-étude

François Avard / roman / nouvelle / recueil — Grand prix littéraire Archambault (2005)

Ecrivaine québécoise : Mélikah Abdelmoumen.

19 novembre, 2017
Ecrivaines et écrivains québéquois. | Pas de réponses »

Mélikah Abdelmoumen

 

Mélikah Abdelmoumen, née en 1972 à Chicoutimi, est une écrivaine et professeure québécoise.

En 1992, elle entreprend des études de lettres – dont une maîtrise sur George Sand et l’autobiographie, et un Ph.D. sur les autofictions de Serge Doubrovsky.

Elle enseigne au lycée puis à l’Université de Montréal, travaille comme journaliste pigiste et, grâce à des bourses d’écriture, comme scénariste. Elle fait diverses conférences sur son travail d’écrivain, sur l’autofiction et sur les œuvres de Serge Doubrovsky, au Québec et en France.

Son premier roman « Chair d’assaut », paraît en 1998 aux éditions Trait d’Union, à Montréal. Depuis, elle a publié plusieurs articles, nouvelles et trois autres romans. Son livre, « Alia » (éditions du Marchand de feuilles, 2006), était finaliste aux Prix littéraire des collégiens (équivalent québécois du Goncourt des lycéens).

Spécialiste de l’autofiction, elle vit en France (à Lyon) depuis quelques années. Elle a publié ses trois premiers ouvrages sous le nom de Mélika Abdelmoumen.

Œuvres

  • Chair d’assaut, Trait d’union, 1999
  • Le Dégoût du bonheur, Point de fuite, 2001
  • Lima Destroy et Robinette Spa, Point de fuite, 2005
  • Alia, Marchand de feuilles, 2006
  • Victoria et le Vagabond, Marchand de feuilles, 2008
  • L’École des lectrices : Doubrovsky et la dialectique de l’écrivain, Presses universitaires de Lyon, 2011
  • Les Désastrées, VLB Editeur, 2013.
  • Adèle et Lee, Editions Emoticourt, 2013.

 

Denis Monette Écrivain et journaliste, romancier.

15 novembre, 2017
Ecrivaines et écrivains québéquois. | Pas de réponses »

Denis Monette

Nationalité : Canada
Né(e) à : Montréal, Canada , le 6 déc 1936

Biographie :

 

Monette Denis

 

Écrivain et journaliste, romancier à succès ayant à son actif de nombreux best-sellers, Denis Monette étudie la linguistique, la psychologie et la philosophie au Collège André-Grasset à Montréal. Éditorialiste et auteur de billets pour le magazine Le Lundi dès 1977, il monte au sein de l’entreprise Québecmag jusqu’aux postes de directeur général et vice-président des publications. Il sera journaliste à Los Angeles, où il interviewe plus de six cents vedettes internationales qui ont fait la une des magazines de l’entreprise. Il relate cette expérience dans son récit Un journaliste à Hollywood. Un premier recueil de ses billets hebdomadaires du Lundi paraît en 1985 et est mis en nomination pour le Prix du public au Salon du livre de Montréal. Trois autres tomes suivront celui-là. Après avoir dirigé Le Lundi de 1985 à 1989, il quitte le journalisme pour se consacrer à l’écriture.

Il connaît le succès dès son premier roman, Adèle et Amélie, qui sera suivi d’un récit d’enfance intitulé Les Parapluies du Diable; mais c’est son second roman, Les Bouquets de Noces (1995), qui le propulse comme auteur en fracassant des records de vente. Cette «brique» de 600 pages sera traduite en anglais et suivie par quelques autres romans, qui figureront tous comme best-sellers au Québec. Plusieurs de ses romans seront en nomination pour le Prix du public du Salon de livre de Montréal: Au fil des sentiments en 1985, Et Mathilde chantait en 1999 , Pauline Pinchaud, servante en 2000,  Le rejeton en 2001 et La maison des regrets en 2003. En 2011, au salon du livre de Trois-Rivières, il remporte le prix du public pour son roman Le jardin du docteur Des Oeillets.
Denis Monette est membre de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois depuis 1990.

Source : litterature.org

Writtingicd |
Mémoires de Je |
Le livre chinois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettresamonamoureuse
| Blog de Correction Occitane
| Clouds and Ink